Une réunionnaise,  Chloé Tossem est devenue la meilleure bachelière de France avec 21,289 de moyenne.


Le 5 juillet dernier, la jeune Réunionnaise découvrait ses incroyables notes au bac. Des résultats qui ont propulsé cette future élève de prépa littéraire major de l’édition 2017 du baccalauréat.





Sa pire note ? Un 18 en histoire-géographie. Est-elle déçue, lui demande-t-on avec humour ? « Je suis exigeante, mais il ne faut pas exagérer ! », répond-elle sur le même ton, avant d’ajouter plus sérieusement : « C’est vrai que je ne pensais pas que ma moins bonne note serait en histoire-géographie puisque ma moins bonne moyenne à l’année était l’anglais ». Pour information, elle a finalement décroché un 20 dans la langue de Shakespeare. Et un stratosphérique 21,289 de moyenne générale au bac 2017.

Elle, c’est Chloé Tossem, 17 ans. Élevée par une mère assistante de vie scolaire, sœur aînée d’un petit garçon de trois ans, la jeune fille a toujours habité à la Rivière-Saint-Louis, à La Réunion. À la fin de son collège, elle se voit proposer d’intégrer une section bachibac, permettant d’obtenir à la fois le baccalauréat français et le bachillerato espagnol. Chloé, qui veut à l’époque devenir professeur d’espagnol, n’hésite pas et s’inscrit en internat au lycée Évariste de Parny, à Saint-Paul.

Neuf 20 sur treize épreuves

En fin de Première, la jeune fille passe ses épreuves anticipées et obtient d’excellentes notes : 19 à l’oral de français, 20 à l’écrit de français et 20 à ses TPE, consacrés à la police scientifique. Des résultats qui préfigurent ceux de son année de terminale, pendant laquelle Chloé maintient sa moyenne autour de 17-18 : le fameux 18 en histoire-géographie, deux 19 en EPS et en option danse, puis des 20 dans toutes les autres matières (espagnol, anglais, philosophie, latin, maths, physique-chimie, SVT).

« Je ne cache pas que je m’attendais à la mention très bien, voire les félicitations du jury, mais c’est incroyable de voir que j’ai été capable d’avoir des résultats comme ça. Je ne m’attendais absolument pas à être la meilleure de la Réunion, et encore moins de France ! C’était vraiment la dernière chose que j’imaginais en allant au lycée voir mes résultats », déclare humblement celle qui a appris qu’elle était la meilleure bachelière de France au cours d’une interview pour Réunion 1ère.

Objectif ENS Lyon

Ce choix a été une surprise pour certains de ses proches. « Certes, j’ai fait un bac S, mais j’ai finalement une préférence pour les matières littéraires », souligne celle qui s’est découvert une passion pour la philosophie en terminale. Objectif ENS Lyon, pour ensuite devenir professeur d’espagnol ou de philosophie. « Certains me disent que je devrais viser un métier mieux payé », s’emporte Chloé. « Je ne cherche pas un métier en fonction du salaire mais en fonction de ce que j’aime. Le plus important, c’est de prendre du plaisir dans ce qu’on fait ! »
Source : lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *