Une petite fille de 11 enceinte du maître coranique est décédée durant l’accouchement. ANJOUAN

Les faits se sont déroulés à Mutsamudu Anjouan.
Amina Isiaka, 11 ans, a été violée par son maitre coranique âgé de 45 ans. Enceinte à la suite de cette agression, elle est morte peu après avoir accouché. 

Assise devant la petite case familiale, la mère d’Amina raconte le destin tragique de sa fille. La jeune fille venait d’assister à la projection d’un film en plein air. «Alors que les enfants partaient, son maitre coranique qui vit dans le quartier a attiré Amina à l’intérieur d’une maison voisine. Il lui a dit que son père la demandait au téléphone. »

Un voisin a vu la jeune fille entrer dans la case et a averti la mère de l’incident. Honteuse, Amina a d’abord refusé de raconter ce qui lui était arrivé ce soir là. Finalement, elle a confessé avoir été violée par son foundi. Amina s’est retrouvée enceinte et a essayé pendant sept mois de dissimuler sa grossesse.




Informé, l’agresseur avait promis de verser 225 000 FC à Amina pour entretenir la jeune fille pendant sa grossesse et de l’épouser après son accouchement. Mais hélas, après un accouchement difficile, elle a donné naissance à un petit garçon, mais est morte le lendemain. Le nouveau-né est mort trois semaines après.

La famille d’Amina n’a reçu aucun dédommagement de l’agresseur et pourtant ne va probablement jamais le poursuivre en justice.



NOUS :
Économie, politique, témoignage, actualité, information, banque, sport, santé, humour, finance, formation, musique, album, artiste,football, immobilier, alimentation, générale, europe, Afrique, Asie, voyage, histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *