Une cellule de Daech aux Comores grâce à la vente de passeports comoriens. Regardez !


Aux Comores c’est la stupeur, la vente de passeports aux étrangers par les hommes politiques revient à se poser la question de l’installation d’une cellule terroriste aux Comores.




En effet, on estime que 2 million de personnes sont actuellement comoriens grâce aux faux passeports et à cette facilité d’acquisition de la nationalité.
Et bien-sûr, ces personnes ne pourraient pas situer les Comores sur une carte géographique.
Des faux comoriens voyagent et commettent des actes terroristes
.

Et pour les comoriens, les contrôles aux frontières et la méfiance vont s’accentuer.




Les Comores dans le terrorisme.
Ce ne serait pas une nouveauté car le terrorisme a déjà touché les Comores. Fazul un des bras droit d’Al-Qaïda tué à Mogadiscio était comorien. Mais la question qui se pose est celle des étrangers venant des pays du Golf pour s’installer aux Comores, et avec la nationalité comorienne.

Les Comores sont-elles préparées pour faire à des attaques terroristes ?
Non, ni l’État ni les moyens ne permettent de sécuriser la population. L’armement n’est au point, les armes datent des années 70 et aucun investissement n’a été effectué.
Les infrastructures sont incapables d’accueillir des patients, bien évidemment, elles ne pourront pas faire face à une dizaine de blessés si une attaque devrait se produire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *