Sambi : « je dirais ce que je veux, je n’ai pas peur d’Azali»

Les déclaration de Sambi ne font que démontrer le désaccord entre les deux présidents. Azali et Sambi c’est désormais la guerre ouverte entre médias interposés. L’ancien président Ahmed Abdallah Sambi s’est exprimé lors d’un Madjisse à Mutsamudu. « Je n’ai pas peur du président Azali » a lancé Sambi pendant un mariage. Il persiste et signe en déclarant « si j’ai des choses à lui dire je lui dirai… »



Dans une démocratie cela peut-être positif. Mais en sommes nous réellement ?
Ne sommes nous pas dans la première du séparatisme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *