Mayotte : les étudiants comoriens appellent à l’aide pour éviter une année blanche. 

Les étudiants étrangers de nouveau inquiets quant à leur régularisation.

Il y a un an, des étudiants étrangers domiciliés à Mayotte, avaient manifesté pour réclamer que leurs demandes de



régularisation soient traitées plus rapidement afin qu’ils puissent poursuivre leurs études dans le 101ème département ou ailleurs en France. Faute de titre de séjour, ils ne peuvent pas s’inscrire dans leur établissement scolaire, à l’université ou à une formation. A cause de cette situation, chaque année ils sont plus de 200 étudiants à faire une année blanche selon l’association des étudiants étrangers de Mayotte. « Cela s’explique par les procédures de demande de titre de séjour étudiant qui sont longues. Même si les étudiants ont fait leur demande de titre de séjour avant leur année de terminale, beaucoup de temps s’écoule pour qu’ils obtiennent une convocation ou un récépissé. En vérité la préfecture ne respecte pas les délais de traitement des dossiers. De nombreuses demandes de titre de séjour sont souvent invoquées comme motif pour justifier les délais non- respectés », explique le collectif. « Pour éviter de faire une année ou des années hors système scolaire, certains jeunes préfèrent redoubler leur année de terminale pour ne pas se retrouver à la rue. Ce qui risquerait de les conduire à la délinquance », ajoute l’organisme. L’année dernière, la préfecture avait donc accéléré les procédures d régularisation. Or cette année, aucun étudiant n’a été contacté selon l’association, sachant que la rentrée approche. Ainsi le collectif s’apprête à organiser bientôt une manifestation si la situation n’évolue pas dans les prochains jours.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *