Le témoignage glaçant d’une comorienne, elle a échappé à la mort, au viol et à l’esclavage pour arriver en France.

Ce témoignage retrace l’histoire de cette femme comorienne originaire du village de Mitsamihouli qui a voulu absolument aller en France. C’est au près du média Comores-infos qu’elle a souhaité se confier.  Son parcours reste incroyable car les risques sont considérables ; enlèvement, esclavage, viol et meurtre.  L’immigration illégale garde sur chemin les crimes les plus incroyables.








Les passeurs étaient des comoriens 

Elle a quitté les Comores pour l’Égypte en 2011. C’est dans le pays des pyramides que la proposition d’aller en France  lui est parvenue par un passeur comorien. Direction vers Chypre et ensuite vers la Turquie en zodiaque. 48 comoriens l’accompagnaient. De la Turquie  vers la Grèce ,  puis la Hongrie et finissent par se poser en  Allemagne durant une courte durée.  Le périple finit ensuite en France. Elle aura gaspillé 6000 euros tout en risquant sa vie pour arriver en France. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *