L’ambassadeur de la chine aux Comores quitte définitivement le pays  avec un statut particulier.

L’Ambassadeur de la République Populaire de Chine SEM XIAO MING s’apprête à quitter notre pays définitivement. Il finit sa longue carrière de diplomate avec cette fonction de premier représentant de la République Populaire de Chine auprès de l’Union des Comores. Une retraite bien méritée donc, pour ce diplomate d’une finesse extraordinaire, d’une maitrise parfaite et habile de la langue de Molière, qui a le talent de trouver les mots justes pour chaque interlocuteur. Et c’est l’essence du diplomate chevronné. Certains devraient sans doute en prendre de la graine…




Monsieur XIAG MING quitte les Comores dans quelques jours. Mais il marque d’une empreinte indélébile sa présente aux Comores. Et nombre d’entre nous, le considérons comme un Grand Ami des Comores. « La moitié de mon cœur bat pour la Chine mon pays et l’autre moitié bat pour l’Union des Comores. » a dit Mr XIAO MING devant le Président de la République et toute l’assistance, ce lundi.

Ce lundi matin 07 août 2017, le diplomate chinois a été élevé au rang de Commandeur de l’Ordre du Croissant Vert des Comores, une de nos plus hautes distinctions, par le Président de la République Azali Assoumani. Et cela témoigne sans doute de l’estime de toute Nation, fière de ses relations avec la République Populaire de Chine et de celui qui fut l’un des Ambassadeur chinois les plus proches de la population comorienne. Une cérémonie un peu spéciale de par sa forme. En effet, elle a vu la présence de la quasi-totalité des membres du Gouvernement, du Cabinet du Président de la République, du Président de l’Assemblée Nationale représenté par un de ses vice-présidents, du Gouverneur de l’Île de Ngazidja, du Chef D’État Major et des Officiers supérieurs de l’Armée Nationale de Développement.

Un ambassadeur qui aura marqué les comoriens par son charnelle pour les Comores.
Lacomorienne.com en profite pour lui souhaiter une retraite paisible car méritée.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *