Il se fait passer pour le président comorien le 14 juillet 2017. Voici la vérité !

Nous avons mené l’enquête pour vous car les rumeurs peuvent avoir des conséquences pour la carrière et l’image de celui qui en est victime.

Non, il ne s’est pas fait passer pour le président des Comores. En effet, le jeune homme connu sous le nom et prénom de Jack Lavani est un comorien résident actuellement à La Courneuve. Rappeur et engagé dans le cadre associatif comme le mouvement Watwaniya, il est aussi très actif sur les réseaux sociaux.




En réalité son poste peut paraitre suspect « J’ai eu l’honneur de répondre à l’invitation du Président Emmanuel Macron pour assister à la cérémonie du 14 juillet.. »
C’est suite à ce poste que la page satirique ALTWAWN qui rencontre un succès considérable sur facebook a publié un statut au titre Jack Nkanrafu se fait passer pour le président comorien ( un peu d’humour ne fait pas de mal).
En vérité l’invitation n’est pas adressé directement à Jack Lavane mais destiné à tous les proches d’anciens combattants ou de victime de guerre. Il suffit d’être représentant d’un proche ancien combattant ou membre associatif lié aux actions à destination des anciens combattants ou des victimes de guerre.
Les Comores compte parmi ces pays qui ont contribué à la liberté de la France durant la 2ème guerre mondiale, les tirailleurs comoriens sont représentés par quelques associations en France.
Rien donc d’impressionnant Jack Lavane a obtenu l’aval parmi d’autres comoriens de représenter les anciens combattants. Et c’est avec l’Office national des Anciens combattants et victimes de guerre ONAC VG comme vous pouvez le voir sur le Pin’s fixé sur sa veste, qui délivre les invitations. Il s’agit juste de l’aspect symbolique mais rien qui lui confère un statut officiel. Vous aussi, pouvez être invité en 2018 si vous représentez une association comorienne pour les droits des anciens combattants comoriens.



Pour revenir à la page ALTWAWN; nous la rédaction lacomorienne.com sommes entièrement ravie de l’existence de celle-ci. Un signe de liberté, d’humour et d’ouverture d’esprit. Merci à la personne derrière cette page d’être aussi réactif et précis dans son humour, qui reste tout de même satire.
Ci-dessous le statut satirique

Usurpation : Jack Nkaranfou se fait passer pour le président comorien.

L’escroc Jack Langilangi connu également sous le nom de Jack Lavani ou encore Jack Ngukumanga, mais aussi Jack Nkaranfou se serait fait passer pour le président comorien en s’incrustant à la fête nationale française aujourd’hui. Il aurait même offert un collier de mafwankowa à Macron

L’ironie veut que Jack Zanfarani avait pris le devant de la contestation anti-Macron quand celui-ci avait comparé les comoriens à des poissons 🐠 en appelant les franco-comoriens à voter contre les candidats En Marche aux législatives.

Jack Mbatra avait, dans un rassemblement au Trocadéro, exigé des excuses de la part du président français. Il semble aujourd’hui que toute cette agitation n’était que cinéma et qu’il voulait juste une photo avec le premier président péderastre de la France.

Makaboi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *