Enchaîné depuis 30ans à Moheli, le fou vit un traitement inhumain.

Dans l’île de Moheli un homme est enchaîné depuis 30 ans. Il est fou mais la folie n’est pas reconnu pour la plupart des comoriens comme une maladie mais plutôt comme une possession du diable.

Voici le témoignage d’une personne qui a fait ce constat en retrouvant son ami toujours enchaîné 30 plus tard.






Soilihi Mahamoud :

Ce monsieur que vous voyez là est enchainé depuis plus de 30 ans. Effectivement il était un fou violent et très agressif car il était jeune. Mais maintenant qu’il a vieilli sous ces chaines, je crois qu’il est temps de lui enlever ces chaines.
Le jour de l’ide, je l’ai rendu visite et il m’a dit ceci: les gens ont peur de moi alors que je suis fatigué et devenu malade à cause de ces chaines. Il me faut un medecin »
À moheli et dans les autres iles, il n’y a pas un psychiatre.
Il est surnommé MGUEREZA, avant sa maladie, on jouait ensemble car il était notre ami.
J’appelle à tous ceux qui ont connu ce monsieur avant sa maladie et tous ceux qui ont lu ce message de contribuer à la libération de ce malade qui se trouve à Fomboni-Moheli, quartier Massandzeni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *