Ces noirs migrants profiteurs qui touchent 35/mois, un raciste s’est trompé de cible en Italie. Ils sont multimillionnaires.

Les deux célèbres stars américaines, l’acteur Samuel L. Jackson et l’ancienne vedette de la NBA Magic Johnson pensaient que passer leurs vacances en Italie était une bonne idée.
Loin du tumulte Hollywoodien et des paparazzis, ils étaient persuadés qu’à Forte dei Marmi en Toscane ils profiteraient d’un repos mérité.




Et effectivement, sur la photo qu’ils ont postée sur les réseaux sociaux on les voit affalés sur un banc, fatigués et heureux par une longue journée de shopping et à leurs pieds plusieurs sacs provenant des plus grands magasins de luxe. Après tout ne sont-ils pas riches et célèbres ?
Mais deux personnes d’origine africaine qui de surcroît se permettent d’afficher leur richesse n’est pas une image dont les italiens raffolent surtout en pleine crise des migrants. Et dans le but de dénoncer leur sans-gêne, certains badauds ont photographié les deux stars qui pensaient à tort avoir été reconnus. Mais la réalité est beaucoup moins glamour car en réalité ils ont été confondus avec des migrants africains.

Furieux, certains internautes italiens ont imaginé que des migrants dépensaient l’argent du contribuable en articles de luxe. Selon le quotidien La Repubblica, c’est le journaliste italien Luca Bottura qui a lancé sans le vouloir les hostilités.
Voulant dénoncer le populisme qui sévit actuellement en Italie, il a posté le cliché des deux vedettes accompagné de la légende : «  Des migrants à Forte dei Marmi sont allés faire du shopping chez Prada avec nos 35 euros. Partagez si vous êtes indignés !  » Une manière ironique de pointer du doigt le racisme ambiant italien.



Sauf que nombre d’internautes aigris et la rancœur aux dents n’ont pas relevé l’ironie du commentaire et ont laissé libre cours à leur haine raciste, personne n’ayant la présence d’esprit de se dire qu’avec 35 euros d’aide de l’Etat italien allouée aux réfugiés nos deux compères n’auraient jamais pu se payer un seul article de luxe.
Même quelques personnalités du cru ont ressenti le besoin de s’exprimer sur le sujet pour dénoncer les abus de certains migrants. Notamment le mannequin croate Nina Moric qui a écrit sur son compte Facebook : «  Voir dans des villes touristiques comme Forte dei Marmi et Milan des migrants qui squattent les bancs avec nos 35 euros, c’en est vraiment trop  », un avis qui a aussitôt suscité un déferlement de propos racistes.

Les deux stars ne s’imaginaient pas créer un tel tollé durant leurs paisibles vacances toscanes.

Une pensée sur “Ces noirs migrants profiteurs qui touchent 35/mois, un raciste s’est trompé de cible en Italie. Ils sont multimillionnaires.

  • 13 janvier 2019 à 7 h 04 min
    Permalink

    Vous y être pourquoi vous vous formez pas pour connaître un métier l’Europe c fini depuis 30ans

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *