Bac aux Comores :12 850 candidats et un examen sous haute surveillance.

Des épreuves du baccalauréat ont démarré vendredi dernier aux Comores. Aucun incident majeur n’a été observé dans les centres d’examen.





Une élève exclue de la salle

Les 12 850 candidats au baccalauréat aux Comores ont débuté les épreuves vendredi 28 juillet. Ils se pencheront sur les sujets jusqu’au 3 août pour les épreuves écrites dans les centres d’examen répartis dans toute l’île. Les épreuves physiques et sportives se dérouleront du 2 au 11 août prochain. Depuis le début de l’examen, aucun incident majeur n’a été relevé hormis celui du sous-centre d’Itsinkoudi dans la région d’Oichili en Grande-Comore. D’après la radio Hayba FM citée par Habariza Comores, une élève a été renvoyée de la salle. Et pour cause : elle possédait des petites fiches sur elle.

Un taux d’échec très élevé

Les résultats du baccalauréat aux Comores font souvent l’objet de nombreuses critiques à cause du taux de réussite relativement très faible. En effet, le taux d’échec pour cet examen de fin de scolarité s’élève à 70% depuis plusieurs années. Pour pouvoir accéder aux études supérieures et décrocher son diplôme, un candidat doit obtenir la moyenne de 10/20. Si un élève a une moyenne entre 8 et 10/20 au premier groupe, il devra effectuer un repassage. Ce dernier se déroulera du 19 au 22 août prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *