Anjouan une île en paix mais fait face à une manipulation politique.

L’île d’Anjouan dans la terreur. Un mal qui a pris racines suite à différents mouvements politiques en désaccord avec le référendum contre la tournante du pouvoir entre les îles Comores.

Aujourd’hui les morts se comptent et une guerre civile en vue d’éclater. D’un côté l’armée d’Azali ASSOUMANI président actuel et ses électeurs, et d’un autre les partisans politiques de l’opposition.

Quelles sont les conséquences ?

Dans ce bras de fer entre l’État et l’opposition anjouanaise, les conséquences risques d’être au désavantage du pays tout entier. L’économie et l’équilibre social sont déstabilisées. La paix qui a tant fait l’image exemplaire des Comores semble être remise en question. «Six morts et une vingtaine de blessés, des hommes armés dans le but de paralyser l’île» l’État veut absolument sécuriser le pays, c’est ce que le porte parole de l’État avance face à ce début de carnage.

Mais qui est réellement responsable?

Un membre du pouvoir actuel témoigne :« Une manipulation politique afin de déstabiliser le pays. Le président Azali est en phase de changer positivement le pays dans le schéma national et international. Mais ceci est mal vu par l’opposition qui veut faire reculer le Pays avec l’aide de pays étrangers.

Les Comores se développent à un rythme jusqu’ici inattendu et les nouvelles lois vont dans le sens de la protection économique du pays. Mais apparemment certaines personnes n’aiment pas ça.»

Lacomorienne.com vous informe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *