24 août, expulsés les pèlerins ont passé une nuit cauchemardesque. Partagez pour les soutenir

Il est essentiel que chaque être humain partage ces informations pour dénoncer. Ils sont partis pour réaliser un rêve et un pilier de l’islam. Ils vivent un cauchemar.



Suite à l’expulsion de l’hôtel à Madina, les négociations ont été rudes mais aucun aboutissement. En larmes certains jugent l’organisation de l’État comorien Comme étant ridule.
Douches et prières ont été reportées car arrivés hier matin 23 août, la fatigue a pris le dessus.
Ils n’en peuvent, le pèlerin risque d’être difficile et ils crient à l’aide au transporteur et à l’Union des Comores.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *